• Critique - Leila et ses frères de Saeed Roustaee

    Il y a 10 jours - Par Avant-Scène Cinéma

    La famille et le monde
    L'une des étonnantes nouvelles du cinéma d'auteur international de ces dernières années est la bonne santé artistique du cinéma iranien. Malgré un régime autoritaire, doté d'un goût prononcé pour la censure, malgré les problèmes légaux sévères rencontrés par ses cinéastes, avec en tête l'exemple évident de Jafar Panahi, un certain nombre de très bons films, au propos parfois fort courageux, continue de nous parvenir.
    PAR PIERRE-SIMON GUTMAN
    Sous cet angle, la percée mondiale de Roustaee est une forme de miracle. Si son premier long métrage n'est pas arrivé jusqu'à...
    Lire la suite ...