• L'ANNÉE DU REQUIN: chronique

    Il y a 5 jours - Par Cinéma Teaser

    L'effet de surprise de TEDDY passé, on peut tout simplement apprécier l'envie des Boukherma de revisiter le cinéma qui les a nourris à la sauce sud-ouest.
    L'ANNÉE DU REQUIN ne provoquera pas l'effet de sidération de TEDDY, film de loup-garou particulièrement retors avec un Anthony Bajon malaimable et une fin ultraviolente. Il est plus « bon-enfant », plus difficile à prendre au sérieux donc - les films qui tirent la gueule ont toujours plus de crédibilité que ceux qui se marrent -, parce qu'il camoufle la vraie patte de ses auteurs sous une bonne couche de comédie. On rigole bien devant...
    Lire la suite ...