• Marianne Basler: “Paul Vecchiali est un peu comme un papa, on s'adore et, parfois, on s'engueule”

    Il y a 1 mois - Par Télérama

    Dans “Un soupçon d'amour”, de Paul Vecchiali, en salles depuis le 9 septembre, l'actrice trouve un de ses plus beaux rôles sous la direction du cinéaste qui l'a le plus filmée, imaginée, fantasmée... Elle nous parle de ce lien précieux devenu au fil du temps une belle histoire de cinéma et de sentiments.
    Lire la suite ...