• MUSEE NISSIM DE CAMONDO

    Il y a 9 jours - Par Trois Couleurs

    À sa disparition en 1935, le comte Moïse de Camondo, banquier et collectionneur d'art français, légua sa collection et l'hôtel particulier qui l'abritait aux Arts décoratifs pour devenir le musée Nissim de Camondo - du nom de son fils mort pendant la Première Guerre mondiale. Pénétrer aujourd'hui dans ce bâtiment du VIIIe arrondissement construit dans...
    Lire la suite ...