• Cannes : dans “La Nuit du 12”, Dominik Moll regarde l'horreur du féminicide en face

    Il y a 2 mois - Par Télérama

    CANNES PREMIÈRE - Le réalisateur de “Seules les bêtes” s'attaque au fléau des féminicides et à la décrépitude toxique des institutions censées les combattre. Une oeuvre forte, suffocante mais salutaire.
    Lire la suite ...

     

  • Cannes 2022: BOY FROM HEAVEN / Critique

    Cannes 2022:  BOY FROM HEAVEN / Critique

    Il y a 2 mois - Par Cinéma Teaser

    De Tarik Saleh. Sélection officielle, compétition
    Si la mécanique de récit de BOY FROM HEAVEN semble déjà vue, son contexte, lui, assure toute la singularité du film.
    Pour Tarik Saleh, 2022 semble à première vue faite de tout et son contraire : en avril sortait sur une plateforme de streaming THE CONTRACTOR, gros thriller américain avec Chris Pine ; quelques semaines plus tard, le voilà en compétition à Cannes avec BOY FROM HEAVEN - ou l'histoire d'Adam, fils de pêcheur égyptien, qui obtient une bourse à l'université Al-Azhar au Caire, référence absolue de l'enseignement islamique. Si un...
    Lire la suite ...

     

  • Cannes 2022: TROIS MILLE ANS À T'ATTENDRE / Critique

    Cannes 2022:  TROIS MILLE ANS À T'ATTENDRE / Critique

    Il y a 2 mois - Par Cinéma Teaser

    De George Miller. Sélection officielle, hors compétition
    Les histoires comme ciment entre les êtres : George Miller signe un ‘film pour enfants' pour adultes absolument enchanteur.
    L'immense qualité de MAD MAX : FURY ROAD, au-delà de sa virtuosité visible, résidait dans un détail - qui bien sûr n'en était pas un -, presque invisible : tout ce dont le spectateur avait besoin pour comprendre le récit se retrouvait systématiquement placé au centre du cadre par George Miller. Cette nature de pur conteur se retrouve dans son nouveau film, TROIS MILLE ANS À T'ATTENDRE, jusque dans la fibre du...
    Lire la suite ...

     

  • Cannes 2022: LA NUIT DU 12 / Critique

    Cannes 2022:  LA NUIT DU 12 / Critique

    Il y a 2 mois - Par Cinéma Teaser

    De Dominik Moll. Sélection Officielle, Hors compétition.
    Synopsis officiel : À la PJ chaque enquêteur tombe un jour ou l'autre sur un crime qu'il n'arrive pas à résoudre et qui le hante. Pour Yohan c'est le meurtre de Clara. Les interrogatoires se succèdent, les suspects ne manquent pas, et les doutes de Yohan ne cessent de grandir. Une seule chose est certaine, le crime a eu lieu la nuit du 12.
    Dominik Moll raconte un crime irrésolu et ausculte avec brio les rouages de la misogynie. Un MEMORIES OF MURDER à la française, puissant, humain et politique.
    C'est un film qui s'ouvre par sa fin...
    Lire la suite ...