• A DARK, DARK MAN: chronique

    Il y a 8 jours - Par Cinéma Teaser

    Avec une grande assurance de mise en scène, Adilkhan Yerzhanov continue de disséquer les rouages de la corruption et de la violence.
    Dans une bourgade kazakhe, on retrouve le cadavre d'un garçon violé. Bekzat, policier, est chargé de « suicider » le suspect fabriqué par ses supérieurs. Mais une journaliste, Ariana, débarque sur les lieux... Dans son superbe précédent long, LA TENDRE INDIFFÉRENCE DU MONDE, Adilkhan Yerzhanov confrontait deux âmes pures et gracieuses à la corruption du monde. À travers eux, subsistait une lueur d'espoir. Avec A DARK, DARK MAN, le regard du cinéaste bascule...
    Lire la suite ...

     

  • A Dark Dark Man d'Adilkhan Yerzhanov

    A Dark Dark Man d'Adilkhan Yerzhanov

    Il y a 8 jours - Par Avant-Scène Cinéma

    Un policier chargé d'étouffer une sombre affaire de pédophilie au fin fond de la steppe kazakhe voit ses certitudes malmenées par une journaliste nullement décidée à admettre ces compromissions. Il y a tout juste deux ans, La Tendre indifférence du monde révélait en Adilkhan Yerzhanov un trentenaire prometteur qui se démarquait par son ton pince-sans-rire et sa verve visionnaire des quelques réalisateurs d'Asie centrale à s'être frayé un chemin jusqu'aux plus grands festivals internationaux en exaltant des traditions séculaires et des paysages exotiques. On retrouve ce même esprit narquois...
    Lire la suite ...