• Cannes 2018 - Trois Visages de Jafar Panahi

    Il y a 9 jours - Par East Asia

    Jafar Panahi, le plus cinéphile des VPC revient sur la Croisette et une nouvelle fois, il nous embarque pour creuser les méandres de l'Iran interdit. Toujours assigné à résidence, et sous le coup d'un possible emprisonnement, le réalisateur perse continue de troller les autorités islamiques. Bien qu'interdit d'exercer son métier de cinéaste, Panahi n'en finit pas de faire des films. C'est tout le paradoxe du cinéma, les contraintes sont rarement un frein pour la créativité, elles peuvent même participer à libérer cette dernière. On pourrait presque remercier les gardiens de la révolution...
    Lire la suite ...