• Youssef Salem a du succès de Baya Kasmi

    Il y a 13 jours - Par Avant-Scène Cinéma

    L'autofiction est devenue un genre à part entière, en littérature comme au cinéma. C'est à ce genre délicat que s'attaque Baya Kasmi dans son deuxième long métrage en solo après Je suis à vous tout de suite (2016). La complice de Michel Leclerc s'interroge avec un humour délicieux à la responsabilité morale de l'artiste quand il s'inspire du destin des autres. Un sujet dans l'air du temps auquel elle s'attaque, en racontant comment ce que l'échec condamne à l'oubli peut revêtir des proportions démesurées lorsque le public est au rendez-vous. En l'occurrence, ici, notre héros est un...
    Lire la suite ...